Défi #28joursdesanté – Jour 22

Ce mercredi avait lieu l’événement Bell cause pour la cause. Tel que mentionné sur leur site :

Le programme Bell Cause pour la cause a pour mission de faire avancer la cause de la santé mentale au Canada. À cette fin, il sensibilise et agit grâce à une stratégie basée sur 4 piliers clés : la lutte contre la stigmatisation, l’amélioration de l’accès aux soins, le soutien de la recherche de calibre mondial et l’encouragement par l’exemple de la santé mentale au travail.

Étant donné que j’ai moi-même passé par un épisode dépressif dans ma vie, ce mouvement m’inspire beaucoup et je trouve qu’il est important de parler de santé mentale, ne serait-ce que pour montrer qu’il y a des solutions et que les gens qui vivent avec un problème de santé mentale ne sont pas seuls.

Mais aujourd’hui je vais plus précisément vous parler de l’activité physique et la santé mentale, car il est démontré que la pratique d’un sport ou l’entraînement peuvent aider dans un processus de guérison de l’anxiété et même de la dépression. Pour moi, le sport a littéralement sauvé ma vie.

Comme le mentionne le site Eukilibre :

Plusieurs études montrent que l’activité physique améliore le bien-être psychologique, la gestion du stress et de l’activité mentale, qu’elle réduit l’anxiété et favorise des rythmes de sommeil sains.

Pour ma part, la pratique de l’activité physique m’a permis de :

  1. Ne plus penser à mes soucis le temps de l’entraînement
  2. Réduire mes sautes d’humeur
  3. Réduire mon anxiété
  4. Penser à moi
  5. Recommencer à avoir confiance en moi (parce que je commençais à voir des résultats physiques à mon entraînement)
  6. Mieux dormir (moi qui, à cause de l’anxiété, avais des épisodes d’insomnie)
  7. Me créer une routine durant mon congé de maladie

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que l’activité physique est de plus en plus prescrite dans le traitement de la dépression et de l’anxiété. Faire de l’exercice peut aider à améliorer la perception que nous avons de nos capacités physiques et de notre image personnelle. De plus, l’exercice permet d’entrer en contact avec d’autres personnes dans un environnement positif et cela aide grandement à se refaire une santé mentale.

Bien entendu, j’ai surmonté cette épreuve grâce à mes proches, une médication adéquate et une psychothérapie. Mais je peux vous dire que le sport m’a permis de me concentrer sur moi et sur ma santé en générale, en plus de m’aider à me lever du lit ce qui peut s’avérer extrêmement difficile lors d’un épisode dépressif.

Vous n’êtes pas certain où aller ou vers qui vous tourner pour trouver de l’aide pour vous ou un proche? Je vous conseille de visiter le site de Jeunesse, J’écoute (enfants et ados) et le site de l’Association canadienne pour la santé mentale  (adultes).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s