Courir en automne : quoi porter pour rester au chaud

Hey oui, c’est le retour de l’automne!

J’adore courir l’automne, ce n’est pas trop chaud, ni trop froid et les paysages sont à couper le souffle. Toutefois, j’ai commencé à apprécier mes ballades automnales le jour où j’ai acheté les bons vêtements.

Voici donc quelques conseils pour rester au chaud cet automne :

1. Une première couche qui respire : vous l’aurez deviné, nous allons parler de «pelures». C’est la façon pour rester au chaud en temps froid. La première couche est primordiale, je vous conseille fortement d’éviter le coton qui ne respire pas et qui n’évacuera pas la transpiration. Optez plutôt pour un chandail léger comme le Dri-Fit de Nike (mon chouchou) ou le ClimaCool d’Adidas.

2. La deuxième couche est bien simple, il s’agit d’un coupe-vent. Pas n’importe lequel toutefois, celui de tous les jours n’est pas adapté pour la pratique d’un sport. Cherchez plutôt les caractéristiques suivantes : bonne respirabilité, résistant à l’eau, au vent et léger. Vous trouvez ce type de manteau dans des boutiques comme Sport Expert, La Cordée et autres boutiques dédiées à la course.

3. Des leggings de course adaptés : pour ma part, je cours avec un pantalon coupe-vent qui est également résistant au vent. Étant donné que le bas du corps est moins sensible que le haut, il vous faudra probablement une température plus froide pour commencer à mettre votre pantalon coupe-vent. Je vous dirais que je commence à mettre les miens vers la mi-novembre (tout dépendant de la température).

4. Les pieds ne sont pas à négliger. Le type de bas est important pour l’efficacité de la chaleur. Selon mon expérience, les bas en laine de mérinos se sont avérés les plus efficaces car même en étant humides, ils conservent leurs propriétés de chaleur et d’isolation.

5. Les accessoires : par grands vents ou par temps plus froid, optez pour un Buff pour vous couvrir le visage, des gangs respirants (dans les magasins de course et de sport) ainsi qu’une tuque. Nous perdons de la chaleur par nos extrémités, il faut éviter d’en perdre le plus possible lorsqu’il fait froid.

Il est important de garder en mémoire qu’il est normal d’avoir froid les 2-3 premières minutes d’une course, votre corps se réchauffera rapidement par la suite. Si vous avez déjà chaud dès le début, vous risquez de suer davantage et ainsi, avoir froid en milieu de parcours, ce qu’il faut absolument éviter.

Sur ce, je vous souhaite du bon temps dehors. N’ayez pas peur d’affronter le froid!

Marie-Hélène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s