Archives pour la catégorie Exercices

Courir pour la santé ; les bienfaits

***Article en collaboration avec l’Institut de Cardiologie de Montréal***

On le sait toutes, bouger, c’est bénéfique pour notre santé. Peu importe le sport qu’on pratique, de s’exercer au moins 30 minutes par jour n’apporte que du bon à notre corps.

Bien que les avis soient partagés, la course à pied est, selon nous, un excellent moyen d’incorporer ces 30 minutes actives à nos horaires chargés. On vous l’a déjà dit, courir, c’est pratique. C’est peu coûteux, ça se fait partout, bref, les excuses pour ne pas s’activer sont bien difficiles à trouver quand on parle de course. On privilégie naturellement une bonne technique et surtout, l’écoute de son corps mais au final, la course, c’est un beau sport accessible à toutes.

Les spécialistes de l’Institut de Cardiologie de Montréal pensent comme nous ! Nous avons demandé à Jean-François Larouche, kinésiologue au Centre Épic de l’Institut de Cardiologie de Montréal de nous parler des bienfaits d’enfiler une paire de chaussures de course et de sortir prendre l’air. Voici ce qu’il en pense:

Capacités cardiopulmonaires

Un des plus importants avantages de la course est l’amélioration de la capacité cardiopulmonaire. C’est en fait la capacité de votre cœur à faire circuler le sang et celle de vos poumons à oxygéner le sang pour vos muscles. Au repos, votre cœur fait circuler 5 litres de sang par minute. Avec l’entraînement, il est possible de se rendre à 40 litres de sang par minute. Pour augmenter cette capacité, il faut justement faire battre votre cœur plus rapidement, et la course est un bon moyen d’y parvenir. Lors d’un sport d’endurance comme la course, vos muscles ont besoin d’oxygène pour transformer les nutriments (glucides et lipides) en énergie. En améliorant votre capacité cardiopulmonaire, vous augmentez la capacité de votre corps à utiliser l’oxygène. Vous diminuez ainsi vos risques d’avoir un malaise cardiaque et augmentez vos chances de survivre à un infarctus.

Densité osseuse

La course représente un stress pour vos os, mais un stress bénéfique, puisqu’il provoque une adaptation favorable, tant qu’il est bien dosé. En effet, il active la calcification des os, ce qui veut dire que plus de calcium se fixe à vos os, augmentant ainsi votre densité osseuse.

Muscles

Il suffit d’une première course pour constater que plusieurs muscles sont sollicités par la course à pied. Parfois même des muscles dont nous ignorions l’existence! L’adaptation se fait en courant, en augmentant tranquillement le volume et l’intensité de vos entraînements. Il pourrait être intéressant d’avoir un programme de musculation complémentaire à votre course pour augmenter votre efficacité.

Effet hormonal

Un des effets favorables est celui sur la circulation d’hormones comme la sérotonine et l’endorphine, responsable de la régulation de l’humeur. Il n’est pas limité à la pratique de la course, mais bien le résultat de l’activité physique en général.

bruno-nascimento-149663-unsplash.jpg

Dépense énergétique

La course à pied est un bon moyen d’augmenter votre dépense énergétique. Quoiqu’il soit plus facile de ne pas consommer une calorie que de la dépenser, c’est souhaitable d’avoir une dépense énergétique qui provient de l’activité physique dans l’équation.

Fonctions cognitives

Bien que tous les mécanismes de protection restent encore à démontrer, l’exercice physique en général permet de préserver les fonctions cognitives en contribuant à conserver plus longtemps les régions importantes du cerveau.

Conclusion

La course à pied offre à tout le monde de nombreux bienfaits. Il n’y a pas d’âge pour commencer, mais la progression doit se faire selon plusieurs paramètres dont votre âge, votre condition physique actuelle, votre historique de blessures et vos objectifs personnels.

Nous remercions M. Larouche ainsi que l’Institut de Cardiologie de Montréal pour leur implication et nous vous invitons à consulter leur site Web pour en savoir plus sur Cours pour le Coeur, un programme qui amasse de fonds au profit de la Fondation de l’ICM à travers la course à pied. Chaque don recueilli contribuera à faire avancer la recherche liée aux maladies cardiovasculaires.

Marie-Hélène et moi y participerons d’ailleurs encore une fois cette année ! 🙂 Au plaisir de vous croiser dans un de leurs événements.

Sophie

MOOV: Deux sœurs qui bougent !

En novembre dernier, en me promenant sur Instagram, je suis tombée sur la page de MOOV Activewear. J’ai tout de suite été attirée par les couleurs des vêtements et leurs photos super dynamiques. Jusqu’à temps que je me rende compte que c’était une compagnie québécoise. Et bien ! Vous connaissez notre amour pour les produits locaux, il n’en fallait pas plus pour je les contacte !

Ce qu’on était loin de se douter, c’était à quel point Stéphanie et Geneviève Tremblay étaient très similaires à nous ! Wow ! Elles ont tout de suite embarqué dans l’idée de nous faire essayer leurs vêtements, nous ont invitées à participer à leurs cours. On a tout de suite cliqué avec l’énergie qu’elles dégageaient. Du positivisme à pleine pelletée ! On aime !

Alors c’est quoi, MOOV Activewear ? C’est premièrement deux sœurs, mères actives, qui ont décidé de laisser le train-train de la vie quotidienne pour revenir à leur premier amour, le sport. C’est d’abord avec le Studio MOOV, situé à Boisbriand, que les sœurs Tremblay ont fait leur marque. Un studio dédié à la Femme (avec un grand F), la future maman, les petits bouts de chou. Pour tous les niveaux. Que ce soit des cours de PiYo, de yoga, de Karibou en famille, de Trampo-Fit, de Poundfit, de Zumba… impossible de ne pas y trouver son compte ! Les cours se donnent dans deux grands studios bien aménagés, les aires communes sont grandes et éclairées, on a vraiment aimé le vibe du studio et de ses propriétaires 🙂

Marie-Hélène et moi avons eu la chance d’assister à leur cours de Trampo-Fit (dont on vous a fait un petit live au début février). Je peux vous assurer qu’on a eu chaud ! Le cours de Trampo-Fit se donne sur un trampoline individuel, pieds nus, et se compose majoritairement de mouvements aérobiques rythmés sur une musique super entraînante. On y travaille vraiment toutes les parties du corps et on utilise le trampoline à son plein potentiel. Préparez-vous à suer ! C’est Stéphanie qui donne le cours et elle n’épargne aucun muscle !

Et c’est en donnant ces cours que la prochaine idée des filles a germé. Tannées de voir leurs élèves remonter leurs pantalons à tout bout de champ, Stéphanie et Geneviève ont immédiatement vu un besoin… Il n’en fallait pas plus pour leur donner leur prochain défi : concevoir LE legging pour le sport. Un legging qui allait bien faire à tout le monde, qui offrirait un soutien et un maintien maximal et surtout, qui ne descendrait pas ! Leurs pantalons sont faits d’un tissu opaque qui respire, ils ont du style et ils s’étirent même jusqu’à 5 fois leur taille tout en reprenant leur forme initiale. Écoresponsables, les « MOOVSISTERS » peuvent se vanter d’avoir mis en marché un produit 100% québécois ! Et ça, on ADORE !

Les leggings MOOV sont disponibles de la grandeur XS à 2XL et taillent plutôt grands (pour vous donner une idée, je porte le medium et Marie-Hélène porte le XS). Les pantalons sont offerts en format short, capri 3/4, en pantalons 7/8 et longs et on offre également des camisoles assorties aux couleurs hyper vibrantes.

27973021_1462894053820122_4476211922909907774_n

Lors de notre visite, Stéphanie et Geneviève se rendaient à Vegas la semaine suivante pour participer à un grand salon de mode féminine et ainsi, faire connaître leur marque. Et de ce qu’on a pu voir, ce fut un franc succès ! Succès complètement mérité par leur motivation et leur dynamisme. Impossible de ne pas les aimer !

Les filles, on est in love avec vous ! On adore le fait que votre mission ressemble énormément à la nôtre : rendre le mode de vie sain accessible à toutes ! En le faisant avec style, en plus 😉

Allez leur rendre visite sur leurs deux sites. Vous pourrez y consulter l’horaire des cours disponibles ainsi que zieuter la collection complète de vêtements :

www.studiomoov.com

www.moovactivewear.com

Grâce à MOOV Activewear, on peut désormais dire adieu aux leggings qui nous font des « muffin tops » ! Vous laisserez vous tenter vous aussi ? 😉

Sophie

21167807_1308285379280991_249754626711688978_o

KaroMi Jumping, vous connaissez ?

Avez-vous déjà entendu parler du cardio trampoline ? Ouais, nous aussi, nous étions pas mal curieuses. Quand on a vu l’annonce de KaroMi Jumping sur Facebook, il n’en fallait pas plus pour que Marie-Hélène et moi allions découvrir en quoi ça consistait.

KaroMi Jumping, c’est Karoline Mickiewicz, une jeune femme d’origines allemande et polonaise arrivée au Québec il y a de cela 5 ans. C’est lors d’un voyage au Québec qu’elle a rencontré son copain et qu’elle a décidé de faire de Montréal, sa nouvelle maison 🙂

Le KaroMi Jumping, c’est un cours de 60 minutes bien tapées sur petit trampoline* s’adressant à tous les niveaux. C’est la beauté de la chose : il est possible d’ajuster l’entraînement à l’intensité désirée. Karo nous explique la technique de saut avant de commencer et elle enchaîne avec des réchauffements, une partie vraiment plus cardio, des abdominaux, des étirements et tout ça, à même le trampoline. Le tout accompagné de musique ultra rythmée. C’est un entraînement complet qui allie cardio, coordination, équilibre et renforcement du tronc. C’est le cours parfait pour ceux et celles qui ont des problèmes articulaires puisque le trampoline permet l’absorption des chocs.

Au niveau de l’équipement, il vous faudra: de bonnes chaussures, un bon soutien-gorge sport (on saute quand même!), des vêtements confortables, une bouteille d’eau et une serviette.

Les cours de cardio trampoline sont actuellement donnés au Studio Diss Torsion, situé au 372, rue Sainte-Catherine Ouest #122 (1er étage). Ils ont lieu à tous les lundis à 18h00 et jeudis à 18h30 pour le moment. À compter de l’automne, Karo ajoutera également un cours les mardi soirs.

Crédit photo : KaroMi Jumping

20413985_239825336526609_3407728595486557715_o

Il en coûte 15$ par session individuelle pour assister au cours. Vous pouvez également vous procurer des forfaits de plusieurs sessions et Karo donne même des séances privées. Puisque le nombre de trampolines est limité, il est donc important de réserver votre place en ligne à l’avance.

Jusqu’au 31 août 2017, Karo offre un rabais de 50% sur le premier cours ! À 7,50$ pour une heure de plaisir, c’est une aubaine ! Et pour tout le mois d’août (ou ce qu’il en reste hihi !), si vous amenez un ou une amie, votre prochain cours sera gratuit !

Elle offre également du coaching personnalisé en nutrition permettant à ses clients de faire des changements positifs et permanents à leur vie et ainsi, vivre un mode de vie sain.

IMG_5286

Si vous désirez avoir plus d’informations, pour réserver vous aussi vos premières sessions de cardio trampoline ou pour en savoir plus sur ses services personnalisés, c’est par ici: http://www.karomihc.com/

Happy jumping !

Sophie

*Note: Le poids maximal permis sur les trampolines est de 250 livres.

Un peu de changement… pour vos oreilles!

Je m’entraîne présentement pour mon premier demi-marathon à vie. C’est un défi super excitant et j’adore vraiment mon nouvel entraînement.

Toutefois, je dois admettre que courir au moins 4 fois par semaine, souvent pendant plus de 10km, peut s’avérer difficile et parfois, je suis tannée de la musique. Ça peut devenir redondant d’écouter les mêmes chansons ou les mêmes listes d’écoute en boucle… non?

C’est à ce moment que les podcasts viennent à la rescousse! Ils ne sont peut-être pas le meilleur choix lorsque vous faites des intervalles ou quand vous avez besoin d’un certain rythme cardiaque pour votre course mais quand vous désirez faire une course sans stress, toute en endurance ou sur une longue distance, je vous suggère fortement d’essayer un podcast.

Voici quelques-uns de mes favoris (tous en anglais):

Podcast sur la course à pieds: Runner’s Connect

C’est mon podcast favori sur la course. Tina Muir, une coureuse professionnelle, discute avec plusieurs experts à propos de tout ce qui a trait à la course à pieds. Elle donne l’heure juste sur plusieurs sujets comme la nutrition, l’entraînement cérébral, les hormones et la vitesse. Vous apprendrez en courant! Un deux en un!

1

Podcast sur les relations: Unqualified with Anna Faris

L’actrice Anna Faris (Mom, Film de peur) et son bon ami, Sim Sarna, se joignent à des célébrités à chaque semaine pour répondre aux questions de leurs auditeurs et leur fournir des conseils sans réserve sur les relations. Elle est franche, non-censurée et elle nous offre parfois des moments d’improvisation ridiculement drôles. Vous vous sentirez comme si vous étiez dans sa salle à manger. Je vous garantis que ce sera une bonne distraction à un entraînement qui peut sembler interminable.

2

Podcast sur les films: How Did This Get Made?

Trois acteurs (bien connus de la télé et des films) discutent de films pourris et de films qu’on se plait à détester. Cela vous fera rire ou vous serez peut-être même un peu frustré s’ils parlent d’un de vos films préférés. À noter : il se peut que les gens vous regardent bizarrement quand ils vous verront rire en courant.

3

Podcast à propos de tout et de rien: Stuff You Should Know

Deux blogueurs américains, Josh Clark et Chuck Bryant, parlent… de tout! Saviez-vous que le ketchup est à la base une sauce de poisson fermentée que les gens en Asie de l’Est fabriquent depuis plus d’un millier d’années? Et bien avec ce podcast, maintenant vous savez. Vous serez sidérés de ce qu’on y apprend! Vous êtes les bienvenus 🙂

4.jpg

Et vous, vous avez des favoris? Laissez-moi savoir et bonne course!

Parisa

Danser, danser !

Comme toutes les petites filles, j’ai pris des cours de ballet jazz et classique quand j’étais petite. J’ai arrêté de danser vers l’âge de 9 ans, quand mes parents se sont séparés et que ma mère n’avait plus vraiment les sous pour payer mes cours.

Lorsque j’ai eu 30 ans, avec le surplus de poids que j’avais, je cherchais une façon de me tenir un tant soit peu active. En passant près de chez moi en autobus, j’ai remarqué un petit studio de danse juste en haut du magasin du dollar du coin. J’avais toujours aimé danser. Je savais surtout que je n’avais pas envie de faire aucune autre activité qu’on retrouve dans les gyms ou les centres communautaires. Mais la danse, je trouvais ça cool ! Donc un soir, j’ai décidé d’arrêter pour m’informer. Je ne savais pas comment allait se passer mon retour à la danse mais je savais que j’avais envie de m’y remettre et que c’était fort probablement l’activité parfaite pour moi.

Je me suis rapidement rendue compte que j’étais comme un poisson dans l’eau : le rythme, je l’avais. J’étais excitée à chaque semaine de remettre les pieds dans un studio et je me suis rendue compte que je n’avais pas perdu la « touch » comme on dit 😉

Depuis les 10 dernières années, j’ai touché à plein de styles : jazz funky, hip hop, waacking, locking, house, old school, bboy, contemporain… Je suis sortie de ma zone de confort, j’ai rencontré plusieurs défis mais la danse est rapidement devenue mon activité par excellence. Autant j’ai parfois de la difficulté à me traîner jusqu’au gym, quand vient le temps d’aller danser, je suis toujours aussi excitée ! Ça me rend de bonne humeur ! C’est un moment de détente, de fous rires. J’adore décortiquer des chorégraphies, apprendre des nouveaux styles, des nouveaux mouvements, faire le spectacle de fin d’année. Et j’ai la chance d’avoir eu des professeurs motivés et surtout passionnés. Si passionnés que leur amour de la danse en était vraiment contagieux 🙂

Hip-Hop Ados/Adultes 3 – 2016/2017

18358703_10154308549121755_2322465972013447196_o

Et que dire du cardio ! Règle générale, pendant mon 90 minutes de « branlage » de popotin, j’arrive à brûler entre 600 et 900 calories ! C’est l’activité parfaite pour faire pomper son cœur, travailler sa flexibilité, son équilibre, sa coordination. C’est un entraînement vraiment complet !

Et puis à travers la danse, j’ai aussi fait plein de rencontres, dont Marie-Hélène 🙂 C’est par la danse que notre amitié a commencé. Et de ce rendez-vous hebdomadaire sont également nées plusieurs belles amitiés qui me sont chères.

Enfin si jamais vous aimez bouger, avez un peu de rythme et cherchez une activité qui diffère un peu des cours traditionnels d’aérobie, pensez aux cours de danse et informez-vous pour savoir ce qui se donne près de chez vous. Peut-être y découvrirez-vous, vous aussi, une nouvelle passion 🙂

P.S.: Voici un petit aperçu de ce qu’on fait dans mes cours 😉

Mon premier 5 km – Semaine 1

Bienvenue à cette première semaine d’entraînement en route vers votre premier 5 km.

Course semaine 1

Voici donc quelques informations importantes pour éviter les blessures ou l’épuisement.

Repos : Le repos est primordial pour vous aider à récupérer de vos efforts et ainsi éviter les blessures. Évitez de sauter un jour de repos, en plus d’augmenter le risque de vous blesser, vous risquez de vous décourager.

Autre sport (nage, vélo, tennis, etc.) : Cette journée est faite pour varier votre entraînement. Vous voulez faire de la musculation? Évitez de muscler les jambes.

Course : Courez à votre rythme. Si vous êtes débutant, vous pouvez alterner entre la course et la marche rapide. Bref, essayez de faire en sorte de vous surpasser tout en évitant de vous épuiser 🙂

 

5 exercices à faire en duo

Vous aimez vous entraîner avec une amie, une collègue ou votre conjoint? Saviez-vous que vous pouvez profiter de votre moment à deux pour rendre votre entraînement un travail collectif et efficace?!

Dans cette toute première capsule vidéo de Sportive en cavale, Sophie et moi-même vous présentons 5 exercices que vous pouvez faire à deux que vous soyez à la maison, au gym ou dehors.

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions ou des suggestions de capsules.

Bon entraînement!

Défi #28joursdesanté – Jour 17

GOOD MORNING!

Envie d’exercer les ischio-jambiers, fessiers et lombaires? Pourquoi ne pas essayer un exercice qui s’appelle Good Morning?

good-morning

Debout, dos droit, les mains en arrière de la tête, les pieds au niveau de la largeur des hanches, genoux semi-fléchis, il s’agit de pencher le buste vers l’avant à 90 degrés et de remonter à la verticale.

Les genoux ne doivent pas être complètement tendus, votre dos doit rester droit pendant tout le déroulement de l’exercice et les os des jambes doivent toujours pointer vers l’avant.

Un exercice simple que vous pouvez faire autant au gym qu’à la maison! 🙂

 

Défi #28joursdesanté – Jour 15

Dans l’un de mes derniers articles, je vous parlais des essentiels à avoir si vous vouliez vous entraîner à la maison. Afin de vous aider à trouver des idées d’entraînement, voici 3 exercices à faire avec une bande élastique.

1. Abduction des jambes

exercices-7
Photo : Nautilus Plus

Rentrez votre pied supérieur dans l’une des poignées et montez celle-ci jusqu’à votre cheville. Maintenez le pied inférieur sur l’élastique. Écartez la jambe supérieure, puis revenez à la position initiale.

Faire 3 séries de 15 répétitions pour chaque jambe.

2. Adduction des jambes

exercices-8
Photo : Nautilus Plus

Rentrez votre pied inférieur dans l’une des poignées et montez celle-ci jusqu’à votre cheville. Maintenez la jambe inférieure (qui est fléchie) sur l’élastique. Soulevez la jambe supérieure, puis revenez à la position initiale.

Faire 3 séries de 15 répétitions pour chaque jambe.

3. Biceps

badass-band-workout-biceps-curl
Photo : fitness-host.com

Le dos droit, la bande élastique sous les deux pieds (qui sont à la largeur des hanches), effectuez une flexion des avant-bras et s’assurant de garder les coudes bien collés au tronc. Descendez lentement pour retrouver la position initiale.

Faire 3 séries de 15 répétitions pour chaque bras.

Bon entraînement!